oh non!! revenez les gens!!

Publié le par wilizecat

fondecran-hugo-01.jpg

 

 que diable! le compteur est redescendu à 8!! vite il faut que je trouve un truc!

bon je vais y penser et peut etre faire un fan art de naruto ou de donjon ça avait bien marché ça le fan art de donjon à l'epoque... que diable que diable je vais bien pouvoir faire pour vous faire revenir sans me devetir?

 

bon en attendant voilà un questionnaire auquel j'ai repondu hier donc c'est tout frais. je ne l'ai pas relu je ne le relirais pas car je pourais me rendre compte que j'y dis n'importequoi mais comme vous n'etes que 8 (mais les meilleurs j'en suis sur) je me livre à vous!

 

Pouvez vous vous présentez en quelques mots ?
  
sous le pseudonyme wilizecat je dessine des aventures sans paroles en bd d'un gamin qui évolue dans un quotidien commun et qui tout à coup va avoir à faire avec un monstre ou un etre fantastique. après de temps en temps je dessine, m'amuse avec les couleurs et imagine d'autres personnages avec d'autres aventures et d'autres manières de les dessiner.

  

 
quand et Comment vous est venue l’envie de faire ce métier ? (Quel est votre parcours)
  
je ne suis pas "un dessinateur depuis que je suis tout petit". moi je préférais aller jouer dehors et un peu après courir après les filles. mais à un moment il y a des choses que je n'arrivais pas à dire autrement qu'en les dessinant. et à partir de ce moment j'ai cherché à apprendre en fouillant dans les livres les musées les films et encore aujourd'hui. ensuite j'ai vu que raconter des histoires ça pouvait etre un métier alors j'ai tenté. 
ma grande phrase du moment c'est: "il faut essayer pour risquer de réussir".  
donc je n'ai pas fait d'école de dessin, mais j'ai picoré à droite à gauche et surtout j'essaye de prendre toujours du plaisir à le faire.
 

Que vous a apporté la rencontre avec Sonia ?
  
sonia est ma première bd en partenariat avec une personne que j'estime beaucoup. j'aime bien le travail en équipe. c'est sûrement ce qui me manquait depuis mais en ce moment je travaille dans le dessin animé et je jubile de travailler avec du monde autours. 
donc c'etait ma première bd. je l'ai faite avec mon gamin sur une jambe et la palette graphique sur l'autre. j'ai beaucoup d'affecte avec cette période. mais après on l'a donné à un éditeur qui ne devrait pas s'appeler comme ça. les éditions carabas en ont dégoûté plus d'un. livre pas suivit, dédicaces inexistantes, en gros un livre fantôme. avec dupuis par la suite j'ai vu une vraie différence. un réel intérêt pour les livres qui sortent.  

 


Qu'est ce que le personnage d'Hugo apporte aux enfants selon vous?
  
au delà du personnage j'espere que cette collection donne aux enfants un premier contact avec la lecture, sans parents, ils peuvent prendre le pouvoir.
après ce qui me plait avec Hugo c'est de penser en terme de tension et de soulagement dans les histoires. par exemple j'ai construit la sorcière grenadine comme un film d'horreur. au début tout est sympa meme cette petite sorcière et puis ça dérape sans qu'on s'en rendre trop compte et puis ça ne fait que s'empirer de manière irréversible jusqu'au moment où on voit la sorcière géante, affreuse qui va faire disparaître le doudou de Hugo. la tension est à son comble les enfants sont à deux doigts de lâcher le livre et puis ça s'arrange et la tension redescend. j'ai déjà vu des enfants lire cette bd et c'est un vrai spectacle.
une des choses que j'essaye avec Hugo c'est de prendre un moment de la vie courante où l'on dit aux enfants "mais non t'en fait pas ce n'est pas grave". et bien dans mes livres, si, c'est grave et on va trouver comment ne plus etre gêné, ne plus avoir peur, comment grandir au fond.     

  


Quelles sont vos références et/ou influences en matière de d’illustrations ?
  
  
à force de picorer dans tous les sens je suis comme un coeur d'artichaut j'aime ennormement beaucoup beaucoup de monde. j'adore lire david b, brecht evens,  et frederikspeeters, me promener avec sfar, faire le con avec yoann, rever avec ungerer, etre solanel avec toppi, passer du temps devant le radeau de la méduse, me laisser bercer par princes et princesses, etre amoureux avec Donoma et le court metrage white girl in her panty.
et revenez demain et je vous parlerais de jeffrey jones de hugues micol, Loic secheresse, de kupka de myasaki, de breccia et de tous les autres.  

Êtes-vous libre de choisir le thème de l’illustration ou vous demande-t-on un travail en particulier dès le départ ?
  
  
ça change toujours. mais une contrainte peu faire naître encore plus de liberté. des fois auprès précis dans la demande est plus efficace qu'un fait ce que tu veux. mais un fais ce que tu veux quand c'est un signe de confiance est très précieux.

En quoi vous sentez-vous appartenir au monde de l’enfance ?
  
je ne sais pas trop quoi dire car je n'en ai pas l'impression. d'ailleurs ce qui me plait avec les enfants c'est de leur parler comme à des adultes. j'ai un gamin qui a aujourd'hui 7ans et je ne me voyais pas lui parler comme à un débile. donc je parle aux enfants comme je parle à d'autres personnes mais articulant un peu plus peut etre pour les plus jeunes. et encore il faut parfois bien plus articuler pour les adultes.   
pour moi un enfant c'est un adulte en devenir. alors si mes livres peuvent accompagner un soupçon cette évolution je suis content.

Aimiez-vous les livres quand vous étiez enfant ?
  
quand j'etais petit je me souviens que comme mes parents étaient divorcés avec mes frères un week end sur deux on allait chez mon père. où rien n'etait prévu pour nous. alors je passais mon temps dans les billal avec la foire aux immortels, dans les bd de Druillet, de jeyffrey jones de breccia dans les livres d'art avec les tableaux de bruegel. à part petit bleu et petit jaune et le magicien des couleurs je ne souviens pas de livres pour enfant par contre je suis incollable sur mort cinder de breccia. et j'etais plongé dans des livres que les bien pensants éloigneraient des enfant et pourtant... j'en suis pas mort.  
 
 

Vous sentez vous toujours un enfant au fond?
  
j'en parlerais à mon psy la prochaine fois. c'est une question que je ne me suis pas posé depuis longtemps. aujourd'hui je fais les choses, du mieux que je peux et puis après je recommence. peut etre que quand arrêterais l'enfant en moi aura grandit.

Si vous étiez un livre, vous seriez ?
  
un qui fasse rêver, un qui fasse grandir, un qui rende amoureux.


  
  

 

  

Publié dans suivrelalune

Commenter cet article